Celle qui n’était plus une djeun’s

flo

Si vous non plus vous ne comprenez plus rien quand vous tombez sur une émission de TV réalité, c’est que vous n’êtes plus un djeun’s.

En lisant l’article de Mauro sur l’argot et le verlan, j’avoue avoir ressenti un petit soulagement linguistique. En anglais et en allemand, le langage des djeun’s n’est pas aussi opaque. Ouf. Heureusement, celui de France, «je le connais», me suis-je dit. Sauf que le langage des djeun’s a changé. Parce que je ne suis plus tout à fait une djeun’s. Petite séance de rattrapage pour tous ceux qui aimeraient continuer à comprendre les lycéens sans passer pour des has been.

Les nouvelles expressions décodées

Voici un petit florilège des nouvelles expressions des cours de lycées. Vous ne m’en voudrez pas si cette liste est complètement obsolète dans deux jours!

 

·         Etre en chien = être en galère

·         Un bolosse = un boulet

·         Avoir le seum = être dégoûté

·         Se taper des barres = être mort de rire

·         Mettre une disquette = embrouiller

·         Etre chéper = être bourré

·         C’est trop dard = c’est génial

·         Layster = laisse tomber

·         Faire la boule = mentir

·         Ca bécav = j’adore

·         Un poucave = un traître

·         Etre une fraîcheur = être branché



Articles similaires


2 Kommentare zu “Celle qui n’était plus une djeun’s”



  • David am 1. octobre 2012 14:53 Uhr

    Dans le langage djeun’s de mon époque, complètement ringard, je dirais : à l’aise Blaise, ton article est super chébran et le fait grave ! Le vocabulaire d’aujourd’hui, laisse béton ça craint du boudin, j’suis complètement à la masse et je pète un boulon. Y’a un blème…
    Sur ce, même si c’est la dèche, je vais aller m’acheter des bonbecs. Allez je m’arrache !


  • Céline am 3. juin 2013 15:18 Uhr

    Je kiffe ton article Florence :p J’ai pris un léger coup de vieux en réalisant que je ne comprenais rien à ce que disait mon neveu qui, du haut de ses 15 ans, déclarait à tort et à travers « c’est trop swag » ou « ‘tain, quel bolosse », mais j’ai été partiellement rassurée en l’entendant me dire un jour: « ah mais tu parles comme une jeune en fait! » …ah bon, j’en suis plus une? :p Trop pas, 27 ans c’est grave vieux! :p MDR


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *