Le grand retour de nos sorciers bien-aimés

HarryPotter_Traduction

Mon premier est un phénomène intergénérationnel, mon second est fantastique et mon troisième revient sur le devant de la scène cet été…

Mon tout est le retour tant attendu d’Harry Potter qui précipite encore une fois tout un contingent de moldus dans les librairies. En 2007, des milliers de lecteurs passionnés étaient restés suspendus aux derniers mots de l’épilogue d’Harry Potter et les Reliques de la Mort. L’heure était alors venue de tourner la page au sens propre comme au figuré. L’univers haut en couleur de cette Angleterre des années 1980-1990, saupoudrée de sorcellerie, resterait pour toujours dans les mémoires.

Nombreux furent les fans irréductibles qui auraient tant souhaité utiliser la magie pour que J. K. Rowling reprenne sa plume le plus rapidement possible afin de contenter leur curiosité. Et la magie a opéré il y a tout juste un an, lorsque J. K. Rowling a révélé au monde entier l’écriture de Harry Potter et l’Enfant maudit, une pièce de théâtre dont le texte sera édité le 31 juillet 2016, au lendemain de la première représentation au Palace Theatre à Londres.

Quand magie et traduction se rencontrent

Certains fans, quant à eux, s’inclinent face au travail somptueux du traducteur officiel de la saga, Jean-François Ménard. En effet, il paraît essentiel de souligner la qualité insondable de la traduction, condition sine qua non de ce succès au sein de la sphère francophone. Véritable travail de fond historique, terminologique, syntaxique et culturel, M. Ménard fait virevolter avec expertise et délicatesse le texte original. Sous sa plume naissent des néologismes, des formules magiques et des adaptations culturelles si finement créées que nous restons littéralement admiratifs. Encore quelques jours avant le lever de rideaux, soyez patients!

Image via Flickr: AcutaLitté (CC BY-SA 2.0)



Articles similaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *