Quatre langues pour briser les barrières: Supertext traduit la nouvelle communication de marque des CFF

SBB Supertext Barrierefrei

L’agence zurichoise Rod Kommunikation a mandaté Supertext pour mettre ses prestations linguistiques à profit du nouveau grand projet marketing des CFF. Le tout à des cadences bien rythmées.

Les gens ordinaires au premier plan

Il y a une semaine, les CFF ont présenté leur nouvelle campagne de communication intitulée «Parce que l’avenir commence aujourd’hui». Cette campagne met des protagonistes bien réels sur le devant de la scène, avec leurs besoins individuels: Michael, en fauteuil roulant, pourra voyager sans entraves dans toute la Suisse avec les CFF, jusqu’en 2024. Jacques, retraité, pourra rendre visite à ses amis même quand il ne pourra plus conduire grâce à l’augmentation de la capacité en voyageurs des trains. Quant à Caterina, future maman, elle n’a aucun doute pour l’avenir: ses enfants pourront faire les trajets entre la maison, au Tessin, et la Suisse alémanique en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Grâce au tunnel de base du Ceneri. Les transports publics en Suisse vont ainsi gagner en attrait et en simplicité. (plus d’infos sur cff.ch/avenir)

Un travail effectué en un temps record

La traduction de ce projet de communication en français, italien, anglais et allemand a été expédiée en un temps record. La majeure partie du projet a pu être traduite en quelques jours seulement. Et ceci grâce aux responsables de langue internes de Supertext, prêts à intervenir à tout moment, et à une gestion efficace du projet. Le travail ne consistait pas uniquement à traduire et à corriger des affiches, des annonces et des contenus web; Supertext s’est aussi chargé des transcriptions des quatre films et des teasers, dans toutes les langues, ainsi que de leur traduction. Outre le planning serré, l’une des difficultés principales venait souvent des limitations de caractères à respecter. L’expérience montre en effet que les textes traduits en français et en italien dépassent d’environ 25% la longueur de l’original en allemand. Voilà pourquoi certaines informations ont été abrégées et que des libertés de traduction ont parfois été prises. Le tout en tenant compte des expressions idiomatiques, du style, de la cohérence et de la grammaire.

En dépit de tous ces défis, Supertext a réussi à livrer la totalité des documents dans les délais. Et le mandataire s’est montré ainsi pleinement satisfait:

«Nous avons apprécié aussi bien la flexibilité que l’efficacité de Supertext. Les textes urgents ont été traités et traduits en l’espace de quelques heures et avec le plus grand soin. Supertext est à 100% un partenaire de confiance.»

Christoph Tyssen, responsable du domaine trafic longues distances CFF

Photo via CFF



Articles similaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *