De la politique et du parfaitement correct – la ville de Zurich confie son rapport annuel à Supertext

Geschaeftsbericht_Stadt_Zuerich

La transparence et l’exactitude sont deux choses essentielles à une communication réussie de la part de l’administration. Supertext a pu s’en rendre compte lors de la relecture du rapport annuel 2016 de la ville de Zurich.

Ce rapport annuel n’est pas une mince affaire – il est même plutôt épais. 403 pages, pour être précis. Dans ce rapport qui paraît tous les ans, le conseil municipal et la mairie rendent compte de leurs activités. Destiné principalement au conseil communal, le rapport peut également être consulté par le public. Il couvre presque toutes les questions qui pourraient intéresser les Zurichois: des résultats des votations communales aux prêts d’appareils multimédias par le centre de gestion du matériel scolaire et du matériel de bureau (pour 2016: 1646 articles) en passant par les comptes annuels.

Le rapport captive non seulement par son niveau de détail élevé, mais aussi par la qualité remarquable des textes. C’est là que Supertext entre en piste. L’agence travaille déjà pour plusieurs départements de la ville depuis 2012. Alors qu’auparavant la traduction était à l’honneur, il s’agissait cette fois-ci de se pencher sur le texte même – le cheval de bataille du prestataire linguistique en ligne. L’agence à qui a été confié le rapport annuel, Staffel Medien AG, a demandé à Supertext de vérifier chacun des textes avec le plus grand soin.

D’abord «la Société à 2000 watts»

Le défi était le suivant: le contenu des textes devait être irréprochable, mais il devait aussi répondre aux nombreuses directives de la ville. Celles-ci vont des règles orthographiques classiques à un vaste règlement sur l’égalité hommes-femmes en linguistique, en passant par une liste de termes à utiliser, comme celui de «Société à 2000 watts». Il fallait donc avoir en tête que ce qui semble juste ne l’est pas forcément.

En raison de ces demandes exigeantes, Supertext a convenu avec le client qu’une procédure spécifique serait utilisée: dans un premier temps, deux relecteurs expérimentés ont vérifié que les exigences étaient bien respectées. Puis les textes ont été renvoyés à Staffel Medien AG. Dans une dernière étape, les textes ont été relus de manière «classique» afin de garantir l’exactitude linguistique.

«Un partenaire convaincant»

Le projet a été élaboré par la ville et Staffen Medien très tôt, de manière professionnelle, en laissant place au dialogue. Il a ainsi été possible de réduire le temps de traitement au minimum, sans basculer dans le chaos. Il a fallu un mois seulement à Supertext pour venir à bout des quelque 115 000 mots. Cela a été réalisable notamment car les relecteurs ont pu être réservés dès le mois d’octobre.

Le client, Marcel Felchlin, responsable de la technique des médias chez Staffel Medien AG, ne cache pas sa satisfaction:

«Supertext a été un partenaire très convaincant. Les textes, d’une excellente qualité, ont toujours été livrés à la date prévue – même quand les délais étaient serrés. J’ai pu contrôler l’état d’avancement des textes à tout moment en me connectant à mon compte sur supertext.ch. Cela m’a permis de mieux planifier mes ressources internes pour ce rapport annuel, car je savais toujours à quel moment je recevrais une partie des textes relus. Dans l’ensemble, je suis très satisfait et me réjouis d’ores et déjà du prochain projet en partenariat avec Supertext.»

Photographie (sur Flickr): Martin Kirchgessner – Zurich (CC BY-SA 2.0)



Articles similaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *