Une précision chirurgicale, en arabe comme en tigrinya: Supertext réalise un projet de taille pour l’hôpital cantonal de Saint-Gall

KSSG_Blog

Supertext assure la qualité des informations concernant les patients, et ce en 13 langues.

Il ne s’agissait que d’un projet de plus dans la collaboration de longue date entre Supertext et le centre hospitalier de Suisse orientale. Mais quel projet! En janvier 2018, Supertext a traduit les questionnaires de santé et d’anesthésie utilisés avant chaque traitement dans pas moins de 13 langues – en albanais, en arabe mais aussi en somali, en tamoul ou encore en tigrinya.

30 personnes pour deux documents

Chaque année, plus de 36 000 patients reçoivent des soins à l’hôpital cantonal de Saint-Gall. Ceux-ci parlent des langues très variées, mais une seule quand il s’agit de la qualité. Pour les traductions, il ne s’agissait pas d’être créatif mais bien de faire preuve d’une précision chirurgicale: chaque mot devait être rigoureusement choisi afin que le résultat soit parfaitement exact et clair. Le défi n’était pas des moindres: en plus de disposer d’une combinaison de langues très spéciale, chacun des traducteurs devait maîtriser les termes médicaux spécialisés, comme «anesthésie péridurale» ou «bloc nerveux périphérique».

Ce projet conséquent ne pouvait être réalisé qu’avec un réseau international étendu de traducteurs et correcteurs techniques travaillant vers leur langue maternelle. Cela n’aurait pas été possible non plus sans une responsable de langues qui connaît les forces et faiblesses de chacun, sélectionne les personnes appropriées et tient les rênes bien en main pour assurer la qualité. Parce que deux fois valent mieux qu’une, chaque document a fait l’objet d’une deuxième relecture. En tout, près de 30 experts en langues ont travaillé sur ces deux questionnaires. Un nouveau record pour Supertext!

«La santé ne connaît pas de frontières linguistiques»

«La santé ne connaît pas de frontières linguistiques. Lorsqu’une personne doit se faire opérer, nous avons besoin d’informations fiables la concernant, peu importe qu’elle parle allemand ou tigrinya. Par conséquent, nous devons avoir à disposition les documents les plus importants pour le traitement dans le plus de langues possible. Grâce à Supertext et au remarquable travail de gestion de projet effectué par Jenny Herzog, tout a fonctionné sans aucun problème.»

Rosalia Mittelholzer, Communication de l’hôpital cantonal de Saint-Gall

Photographie: hôpital cantonal de Saint-Gall



Articles similaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *