Un million de super mots: Sanatrend confie ses traductions médicales à Supertext

Sanatrend_Vista_OTX_small

Processus de travail, qualité, modèle tarifaire: autant d’éléments qui ont été déterminants pour ce choix.

La collaboration de longue date entre Supertext et Sanatrend, la principale maison d’édition spécialisée dans la santé en Suisse, s’articule autour des thématiques de la santé, de la médecine et du commerce spécialisé. Tiré à environ 625 000 exemplaires, le magazine Vista vise à informer le public sur tous les sujets en lien avec la santé – la garder et la retrouver. Sanatrend gère en parallèle OTXWORLD, un magazine de qualité supérieure destiné au marché suisse Rx et OTC.

Depuis la première commande, en 2008, le partenariat n’a jamais cessé de se développer, rythmé notamment par la traduction des magazines, soit une vingtaine de numéros au total. Les délais sont toujours très serrés, et le planning de la rédaction suit une cadence rigoureuse. La qualité de la planification et l’efficacité des procédures sont donc capitales.

«Une offre taillée sur mesure pour faire baisser la tension d’un cran»

«Dans notre quotidien, les processus de travail sont essentiels. Grâce à Supertext et aux procédures de traduction taillées sur mesure pour nos besoins, nous parvenons à atteindre nos objectifs tout en réduisant la tension d’un cran», déclare Alexandra Bucher, responsable Sanatrend en charge des traductions.

Comment ça marche? Sanatrend génère les articles dans le cadre d’un système rédactionnel. Autrefois, chaque document Word était envoyé en traduction, avant d’être recopié manuellement dans le système. Un processus qui prenait du temps et qui pouvait entraîner des erreurs. Les écarts au niveau de la longueur des textes étaient particulièrement problématiques: en effet, une fois traduit en français, un texte est en principe 20% à 30% plus long que l’original en allemand. D’où les difficultés engendrées par une mise en pages stricte, sans marge de manœuvre.

C’est là que Supertext intervient. Désormais, Sanatrend exporte ses articles sous forme de fichiers IDML depuis son système rédactionnel dans les outils de TAO de Supertext, en toute simplicité. Un PDF préalablement mis en pages est également joint au mandat, ce qui permet au traducteur de contrôler la longueur du texte et son éventuelle influence sur le layout, en plus des questions proprement linguistiques. De ce fait, Sanatrend n’a plus à se préoccuper des problèmes de mise en pages quand les textes cibles sont prêts. Tout est parfaitement en place, rien ne déborde! Sans oublier la terminologie et les problèmes d’uniformisation: en collaboration avec le client, Supertext a élaboré une base de données en ligne qui est utilisée aussi bien pour la création de textes que pour la traduction.

1200 mandats – 1 million de mots

La combinaison de ce processus de travail, du savoir-faire interne et du modèle tarifaire concurrentiel ont décidé Sanatrend en 2016 à confier la totalité de ses traductions à Supertext. Ce qui n’est pas une mince affaire, du point de vue quantitatif: Supertext a ainsi traité plus de 1200 mandats pour le compte de Sanatrend. Cette année encore, la barre du million de mots traduits sera franchie.

Photographie de couverture via Sanatrend AG



Articles similaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *